Madame De

Projet théâtral pluridisciplinaire - Le Grütli - Centre de production et de diffusion des Arts vivants  du 3 au 14 juin 2020

Madame De - L'origine du projet

Ce projet est né de la volonté de la costumière Valentine Savary de recréer une réplique, la plus exacte possible, d'une robe du XVIIIème siècle, portée en son temps par Madame d’Epinay, femme de lettres française. Cette robe (ou du moins une partie de cette robe) Valentine Savary l’a découverte, en deux dimensions, dans un pastel – faisant partie des collections des Musées d’art et d’histoire de Genève – de Jean-Etienne Liotard.

Elle a ensuite parlé de son désir au metteur en scène Fabrice Huggler en précisant qu’elle souhaitait, dans un souci de reconstitution historique, la réaliser comme cela se faisait à l’époque (l’utilisation d’une machine à coudre sera, par exemple, prohibée et plus de 700 heures de travail seront nécessaires). Le metteur en scène s’est tout de suite enthousiasmé pour ce projet un peu fou et a accepté la proposition de la costumière d’imaginer un spectacle autour de cette robe.

Valentine Savary va donc s’employer à confectionner chacun des éléments de cette tenue, c’est-à-dire aussi bien les vêtements et les accessoires que les sous-vêtements : chemise, bas, jarretières, poches, panier, jupon, corps à baleine, pièce d’estomac, jupe, manteau de robe, engageantes, fichu, bonnet et souliers.

Partant de cette robe, Fabrice Huggler va, lui, s’employer à concevoir un spectacle où il questionnera l’idée même du vêtement, lequel tantôt entrave ou tantôt libère le corps, mais qui se révèle en tous cas toujours signifiant. S’inspirant du rituel de l’habillage tel qu’il était réalisé au XVIIIème siècle, il va s’appliquer à «ressusciter» sur scène cette curieuse Madame d’Epinay et bien d’autres femmes à travers elle… la volonté du metteur en scène étant de parcourir, à sa manière, 300 ans d’histoire du vêtement féminin.

© Musées d'art et d'histoire, Ville de Genève - Cabinet d'arts graphiques des Musées d'art et d'histoire, Genève, Don de Charles Tronchin-Bertrand